Recherche

RC Pro pour coiffeur : pourquoi souscrire ?

Aucun métier n’est à l’abri d’un risque qui peut mettre en péril l’activité. Le coiffeur ne déroge pas à la règle et peut subir des imprévus qui menacent son activité. Pour se protéger, il a donc tout intérêt à souscrire à une assurance de responsabilité civile qu’il peut compléter avec des garanties supplémentaires aussi indispensables.

L’intérêt d’être couvert par une assurance de responsabilité civile pour coiffeur ?

Dans un salon de coiffure, les tiers notamment les clients peuvent être victimes d’un certain nombre de sinistres. Parmi les évènements dramatiques qui se produisent assez souvent figurent les blessures dues à un fer à lisser, un sèche-cheveux ou un appareil défectueux. Il arrive aussi qu’une personne fasse une réaction allergique à la suite de l’utilisation d’un shampoing ou d’un produit de coloration. Pour aller plus loin dans les exemples de sinistres, un client, un prestataire ou un fournisseur peut faire une chute dans le salon à cause d’un sol humide ou se blesser à cause d’un miroir ou d’un luminaire qui lui est tombé dessus. Ces dommages sont de la responsabilité du coiffeur qui est tenu de les réparer. Le rôle de l’assurance de responsabilité civile professionnelle est d’indemniser les tiers sur ces préjudices qu’ils ont subis. Sans cette RC Pro, c’est le coiffeur lui-même qui devra tout payer de ses poches. Si les dégâts sont estimés à plusieurs milliers d’euros, il risque alors de mettre en péril son activité sans une bonne couverture. En principe, la RC Pro n’est pas obligatoire dans ce métier, mais comme on a vu, les enjeux sont im portants, d’où l’intérêt de souscrire dès le démarrage de l’activité.

Bénéficier d’une meilleure protection avec l’assurance multirisque professionnelle

Adhérer à une assurance RC Pro est déjà une bonne chose, mais tant qu’on y est, pourquoi ne pas directement opter pour une assurance multirisque professionnelle ? Considérée comme le couteau suisse de l’assurance professionnelle, la multirisque propose une protection très large qui couvre non seulement la responsabilité civile, mais également le local commercial ainsi que les biens et équipements. Parmi les risques donnant droit à une prise en charge figurent les incendies, les actes de vandalisme, les vols, les catastrophes naturelles, les bris de glace ainsi que les dégâts des eaux. La multirisque est à compléter avec une assurance perte d’exploitation. Ainsi, en cas de sinistres entraînant un arrêt d’activité, l’assureur couvre la perte de chiffres d’affaires ce qui permet au coiffeur de continuer à honorer ses charges comme le salaire des employés, les loyers ou encore les crédits en cours. D’autres options peuvent venir s’ajouter au contrat dont la garantie rééquipement à neuf, la garantie perte de la valeur du fonds de commerce ou encore la garantie individuelle agression.

Quel prix pour une assurance professionnelle ?

Le prix d’une assurance RC Professionnelle dépend du type de contrat souscrit. S’il est question d’une simple couverture de responsabilité civile professionnelle, le coiffeur paiera en moyenne 59 euros par an. En revanche, s’il mise sur une assurance multirisque pro, le prix est de 40 euros par mois. Quand on y pense, ce n’est pas cher payer étant donné les avantages à adhérer à une telle couverture. Néanmoins, il faut garder en tête que le coût d’une assurance professionnelle dépend de plusieurs critères : chiffre d’affaires, zone géographique, niveau de garanties choisies, surface du local commercial, compagnie d’assurance retenue, etc.

Commentaires

More from this show